Une fée dans les étoiles!

Partage de découvertes mode, bons plans, agendas et moments pétillants, le tout au féminin.


Poster un commentaire

La B.B. Crème qui arrive enfin à me séduire.

Du temps de l’engouement des B.B. Crèmes, j’avais juste aimé celle des chez M.A.C. de façon fort raisonnable pour finalement aussi la délaisser. De manière générale, je n’ai jamais réussi à rentrer dans tout le buzz qu’on en a fait. C’était pas faute d’en vouloir pourtant! J’en ai essayé quelques-unes, reçu d’autres via des boxes… Mais il y avait toujours un truc qui n’allait pas. Texture granuleuse, odeur et gras du filtre SPF encore plus présents que dans une crème SPF tout court, rendu qui faisait ressortir les imperfections, estompage difficile voir impossible, sensation d’inconfort et d’étouffement de la peau, adaptation à la couleur de ma peau qui virait joyeusement à l’orange carotte alors que j’entretiens un teint superbement aspirine depuis des années… Bref, mon engouement a dû vite faire place à un sentiment de résolution: les BB et autres CC crèmes n’étaient pas faites pour moi.

Les années passèrent et ces crèmes teintées aux initiales pompeuses sont finalement rentrées dans les rangs, faisant désormais partie de nos rayons comme n’importe quelle autre article de beauté. Et un jour, alors que Sybille me maquillait chez Kroonen & Brown (et je pense que ça devait bien dater d’il y a 6 mois au moins), elle me propose d’essayer la BB crème « Glow Time » Full Coverage de Jane Iredale. Je lui dis que je n’ai jamais su en trouver une qui tienne réellement ses promesses mais elle m’assure que celle-ci est différente…

Jane Iredale BB cream/ Pic by kiwikoo

Je m’attends à (et ce, malgré les mains magiques de Sybille):

– une application difficile.

– une couvrance pas du tout uniforme (ce que certains aiment appeler « couvrance légère » alors que c’est plutôt « pâtés par-ci, rien du tout par-là, pourtant j’ai fait la même chose partout je comprends rien » aka « mauvais produit et beaucoup de promesses »).

– une odeur infecte de SPF des années 90.

– un teint soit trop glowy (boule à facettes avant l’heure) ou alors trop mat au point d’être gris.

– un teint obstrué (croyez-le ou non mais je n’ai jamais eu de BB ou CC crème qui ne m’obstruait pas la peau).

– l’impossibilité de trouver ma carnation vu le peu de choix que les BB et CC crèmes proposent (et qui se résume souvent à light fair et medium… Quelques fois, ils sont un peu fous-fous, ils pondent un « dark » et là, c’est la fête dans les bureaux).

Jane Iredale Full Coverage BB cream/ Pic by kiwikoo.

Ce qu’il s’est vraiment passé:

– Il y avait un fameux choix de teintes dont une assez claire pour ma peau cachet d’aspirine.

– Ca sent bon les agrumes! On la snifferait volontiers!

– La couvrance est étonnamment bonne pour une BB crème. Elle égale pas mal de fonds de teint sur ce coup.

– Toujours en ce qui concerne la couvrance, elle est aussi excessivement uniforme. Elle sait se fondre au teint sans effort.

– L’application nécessite une quantité très infime de produit (j’ai même besoin de moins de quantité qu’avec mon MAT Velvet + de chez MUFE) et est très facile. Pour ma part, je l’applique au pinceau.

– Elle s’adapte REELLEMENT à la carnation de ma peau.

Jane Iredale Glow Time Full Coverage BB Cream/ Pic by kiwikoo.

Concernant l’évolution – et là, je parle bien sûr d’une période de temps qui excède la journée de test puisque j’ai finalement craqué pour me l’offrir il y a quelques semaines déjà – elle est étonnamment bonne. J’ai, cependant, mal débuté pour finalement réussir à re-câlibrer tout ça. Je m’explique…

La marque avance qu’elle va donner un teint bonne mine et radieux (donc pas mat , plutôt lumineux), qu’elle va réguler l’excès de sébum et réduire la taille des pores… Les premiers jours, j’ai plutôt constaté le contraire. A midi, je brillais comme une boule à facettes tout en pelant et mes pores faisaient des trous géants. J’étais un peu décontenancée d’avoir abandonné mon MAT Velvet + pour ça… D’un autre côté, je sentais que j’avais moins de produit sur le visage, que ma peau respirait mieux et l’air de rien, le produit ne me déshydratait pas… Donc j’ai cherché, cherché… Et j’ai trouvé: le nettoyage de ma peau le matin. Je le fais toujours de la même façon: passage d’un coton imbibé d’eau micellaire suivi d’un passage de coton imbibé d’eau pour rincer. Or… Ca fait un peu la même chose qu’une lingette démaquillante: ça nettoie, certes, mais mal. J’ai décidé d’utiliser un vrai nettoyant: une mousse, un gel, n’importe quoi mais un nettoyant doux, juste histoire de faire ça un peu mieux. Et ça a marché, adapter le nettoyage de me peau le matin a clairement optimisé la BB crème et l’a encore mieux « révélée » à moi:

– Tenue implacable.

– Aucune brillance si tant est que je ne me tape pas un gros stress avec des sueurs froides, tout va bien.

– Les pores? C’est quoi ça?

– Beaucoup moins de pelage de peau.

Jane Iredale Glow Time Full Coverage BB Cream/ Pic by kiwikoo.

Je pense en fait que deux choses sont rentrées en ligne de compte. Un nettoyage adapté de ma peau, bien sûr (et aussi une hydratation! Pas oublier ça!), mais aussi le fait que je l’utilisais déjà depuis 1 bonne semaine. Parce que désormais, je sens clairement qu’en plus de faire office de produit teint, elle laisse aussi ma peau bien plus aérée, l’hydrate (j’ai vraiment moins de peau pelée… Peut-être aussi est-ce la météo plus douce mais quand même…) et peut faire office de léger anti-cernes si vous n’avez pas des cernes trop pigmentées.

Jane Iredale Glow Time Fulle Coverage BB Cream/ Pic by kiwikoo.

En plus de tout ça, la demoiselle contient un SPF25, est water-resistant (40minutes) et a des actions anti-oxydantes. Et en résumé? J’en suis finalement fort contente! Cela dit, je pense que les peaux à problèmes devraient l’éviter puisqu’elle semble moins bien se comporter sur une peau un peu « instable ». Pour le reste, c’est un produit que j’aime beaucoup essentiellement pour deux choses: 1) sa bonne couvrance uniforme, 2) cette sensation de peau qui respire. Elle donne un joli teint lumineux qui peut être modulé avec une poudre matifiante si ça ne vous plaît pas (sinon, Jane Iredale propose une Dream Tint très sympa si tu préfères un teint mat), son application aisée fait gagner un peu de temps le matin et la quantité ridiculement peu importante compense amplement le prix (qui, si on y réfléchit bien, est moins cher que le MAT Velvet + de MUFE par exemple. Toujours faire des liens entre les prix ET la quantité de produit!).

La Glow Time Full Coverage BB Cream de Jane Iredale est disponible au prix indicatif de 50EUR pour 50ml (pour te donner une idée, le MAT Velvet + fait 34EUR… Pour 30ml…). Vous pourrez la trouver…

A BRUXELLES:

Kroonen & Brown

rue Lebeau, 49

1000 Bruxelles

A LIEGE:

Le Boudoir de Jeanne

rue Puits-en-Sock, 138

4020   Liège.


Poster un commentaire

Routine du soir d’hiver #1.

Voilà de quoi avoir des idées pour occuper un peu son week-end qui en sonnera la fin… Celle de l’hiver… Bien que le thermomètre n’a pas l’air de vouloir comprendre. La météo belge a son charme qu’elle-même comprendra!

Vous avez donc deux routines du soir en une.

Pic by kiwikoo

Une de tous les jours avec des produits au prix abordable et dont l’efficacité est là.

Une autre plus cocoon avec des produits plus « de luxe » aux textures envoutantes et aux odeurs douces et agréables. Dans la vidéo, je dis qu’elles sont toutes les deux aussi efficaces l’une que l’autre.

Cosmetics 27/ Pic by kiwikoo.

J’aimerais nuancer ici et préciser que la routine avec Cosmetics 27 nécessite moins de produits pour un confort et une hydratation tout aussi bonne que pour la routine de tous les jours. Je suis aussi persuadée qu’utiliser les produits Cosmetics 27 sur le long terme doit certainement porter ses fruits mais je n’ai pas pu faire ça sur une longueur minimum de 3 semaines (temps minimum nécessaire pour observer des résultats concrets en cosmétiques). J’ai trop envie de me les garder sous le coude pour quand j’ai besoin de me sentir bien.

Comme d’habitude, on se détend, on se fait un bon grand mug de thé et on s’inspire!


1 commentaire

Quick news: Soins NuSkin dans la région de Herve.

Si vous avez lu mon article sur L’Institut Dartois Guillemins, vous avez donc deviné que Nuskin fait partie de ce qu’on peut appeler une bonne marque de parapharmacie de luxe. Ciblant les soins anti-âge et remodelage du corps, NuSkin combine les soins venant de l’extérieur comme ceux venant de l’intérieur.

NuSkin/ Pic by kiwikoo.

Puisque le centre de Liège ne fait pas partie du quotidien de tout le monde, j’ai pensé qu’il était utile de prévenir celles d’entre vous qui vivent autour de Herve.  En effet, une petite souris formée en massothérapie y exerce discrètement mais sûrement avec les produits Nuskin. Marie-Christine Kevelaer y prodigue donc des soins visage et corps anti-âge avec la technologie AgeLoc.

Nuskin/ Pic by kiwikoo.

AgeLoc, ce sont en fait les drôles d’appareils que vous voyez sur les photos et qui aident à optimiser l’action des soins grâce à des courants galvaniques à impulsions. Après un masque à l’argile purifiant, hydratant et doux, le pré-traitement et le traitement (les petites fioles, pour le visage) pourront donc être bien mieux absorbés par la peau et agir afin d’aider à lisser les rides, purifier la peau et améliorer le teint. L’autre appareil plus large, c’est pour raffermir et lisser des zones du corps telles que les cuisses, le ventre, les bras, etc.

Donc voilà! Pour celles qui ne peuvent pas se déplacer facilement sur Liège, vous pourrez contacter Marie-Christine Kevelaer par mail à marie.kevelaer@gmail.com ou par téléphone au 0478/65.31.56.


2 Commentaires

Nouveau Pop-Up Store à Liège: First Face.

C’est dans une superbe petite impasse de la rue St Rémy magnifiquement remise à neuve que se loge First Face. En plein centre-ville mais au calme, on peut donc y trouver de quoi rafraîchir son image tout en achetant éthique et original.

First Face à Liège/ Pic by kiwikoo

En effet, First Face n’est pas seulement un Pop-Up Store, c’est aussi un concept: un service à l’image de luxe où vous pourrez être pris en charge, si vous le désirez, des pieds à la tête. Tout ça nous vient d’une jeune étudiante qui, tellement enthousiasmée par son projet, a même pris le statut d’étudiante-entrepreneuse afin de pouvoir se lancer un peu plus concrètement et de prendre la température. Non, elle ne fait pas les choses à moitié!

Fist Face à Liège/ Pic by kiwikoo.

Cette entièreté, on la retrouve aussi dans la sélection qu’elle a savamment dosée: que des créateurs et pas n’importe lesquels. On y retrouve donc Louise Kopij dans les bijoux, Françoise Chamberland pour les sacs, Câpres et Anchois, Céline Pinckers en lingerie, Robin Huberty pour les hommes, Olivia Hainaut, Orane & Enora pour ce qui est des chaussures … En gros, que du bon, que de la qualité, que de la finesse et l’air de rien, pas mal de choix.

Céline Pinckers chez First Face Liège/ Pic by kiwikoo

First Face Liège/ Pic by kiwikoo

Goldson chez First Face Liège/ Pic by kiwikoo.

On peut donc, avec ou sans l’aide d’un coach, se refaire une image complète jusque dans le moindre accessoire. Le maquillage est aussi pris en compte puisque L’Atelier Maquillage travaille en partenariat avec First Face. Et pour celles qui ne savent pas ce qu’est l’Atelier Maquillage, c’est une sorte d’équipe de choc composée de maquilleuses formées généralement chez MAC ou MUFE (et donc pas à l’Académie du coin de la rue qui fait des promos sur les cours si t’amènes une copine, non) qui se déplacent pour t’aider à t’apprendre comment arriver à mettre en valeur ton joli minois.

L’Atelier Maquillage chez First Face/ Pic by kiwikoo.

L’Atelier Maquillage chez First Face à Liège/ Pic by kiwikoo.

Personnellement, ça m’a permis d’avoir de fameux coups de coeur du côté des accessoires surtout. La très belle découverte de Versa Versa, une créatrice belgo-irlandaise qui conçoit des sacs de luxe personnalisables à souhaits (elle a certains modèles dont on peut changer le rabat et donc le style du sac) fut une belle surprise:

Versa Versa chez First Face/ Pic by kiwikoo.

Les magnifiques bijoux de tête légers et pétillants de Lily White m’ont aussi beaucoup plus:

Lily White chez First Face Liège/ Pic by kiwikoo.

Plein mille coeurs dans les yeux qui scintillent pour les bijoux Nayes Stones:

Nayes Stones chez First Face/ Pic by kiwikoo

Nayes Stones chez First Face/ Pic by kiwikoo.

En conclusion, un service plus que complet avec des créateurs qui, pour la plupart, étaient quasi tous absents de notre belle ville avant First Face et qui proposent de très belles pièces de qualité conçues dans l’intimité de leur atelier.

First Face sera là pour vous jusqu’au 30 mai! De quoi proposer à Monsieur une bonne adresse pour la fête des Mères non? …

First Face/ Pic by kiwikoo.

First Face/ Pic by kiwikoo.

 

First Face/ Pic by kiwikoo.

Louise Kopij chez First Face/ Pic by kiwikoo.

 

First Face (ouvert du mardi au samedi de 10h à 19h)

rue St Rémy, 10F

4000  Liège

Tel:+32 (0) 478 48 38 22

 


Poster un commentaire

Du rose aux joues avec By Terry.

Si vous me suivez sur la chaîne Youtube du blog, vous l’avez sans doute déjà vu en action quelques fois. Je vous parle du blush Densibliss de By Terry oui.

Cette petite chose est déjà un objet de luxe rien que de par le packaging. THE poudrier avec un léger look à l’ancienne sans tomber dans le vieux tout poudreux qui sent la vieille mémé sur fond de naphtaline est livré avec une petite housse en velours.  Oui oui! Comme ça, tu peux le transporter dans ton sac et le sortir sur la table mine de rien en faisant semblant de chercher ton GSM histoire de frimer (oui, tu as bien imaginé ta copine en face qui prend le poudrier et s’exclame « Ho c’est quoi ça? C’est beau!! » , mission réussie!).

Terrybly Densiliss Blush 4 Nude Dance By Terry/ Pic by kiwikoo.

En plus d’avoir le sens de l’esthétisme, ils ont aussi le sens pratique chez By Terry. Ils ont donc intégré un pinceau bien pratique si les retouches sont nécessaires. Là encore, le packaging est fait jusqu’au bout puisque, contrairement à certaines marques, on a droit à un pinceau bien conçu, solide et suivant le design du boitier.

Terrybly Densiliss Blush 4 Nude Dance By Terry/ Pic by kiwikoo.

Toujours dans l’esthétisme de l’objet, ce qui est le pire avec ces choses-là, c’est que c’est tellement beau qu’on a peur de les utiliser. On aimerait que ça reste joli tout le temps! Mate-moi ces jolis dessins matelassés namého!

Terrybly Densiliss Blush  4 Nude Dance By Terry/ Pic by kiwikoo.

 

Mais même si ça fait beaucoup, qu’est-ce qu’il vaut en vrai?

Premier constat: il est affreusement bien pigmenté. Tellement que je me suis surprise moi-même! C’est-à-dire qu’en général, avec un blush que je ne connais pas, j’y vais déjà automatiquement mollo sur la quantité… Et bien visiblement, là, c’était pas encore assez. Ca peut évidemment faire peur à certaines peut-être plus novices mais sachez que plus un produit est pigmenté (=peu de produit, pas mal de couleur), plus il pourra être exploité et rentabilisé. C’est-à-dire qu’il pourra tenir évidemment bien plus longtemps puisque vous avez besoin de beaucoup moins de matière.

By Terry : Terrybly Densiliss Blush 4 Nude Dance / Pic by kiwikoo

 

A cela, on peut ajouter un autre avantage: plusieurs effets sont possibles. Vous pourrez donc en effet faire un très léger voile pour les jours « normaux » comme vous pourrez y aller un peu plus gaiement pour une soirée si vous le désirez. Ca peut changer du tout au tout et ça, avec le même produit, juste en le travaillant différemment. Encore une fois, la règle à suivre sera toujours « less is more ». On en met très peu, on estompe, on constate et on arrête ou ajoute encore très peu si nécessaire… Et ce, jusqu’au résultat désiré. Mais estompez toujours bien à chaque fois.

Un autre côté important concernant ce blush, c’est qu’il fait partie d’une gamme complète de maquillage qui a été formulée spécialement pour les 30 ans et plus (si t’as 25 ans, ça ne t’est pas interdit hein). By Terry a décidé d’intégrer dans cette gamme tout un protocole de soin anti-âge.

By Terry : Terrybly Desiliss make-up range.

En ce qui concerne notre blush, il a été conçu afin de donner un effet liftant et lissant sur la peau. Il est en effet mat, ce qui n’accentue pas les rides contrairement aux blush irisés (Ha tu ne le savais pas hein ça? Vas-y, encore de quoi frimer devant tes potes!). J’ai clairement un doute sur le côté liftant hormis si on l’applique correctement et comme By Terry le préconise (mais ils n’ont rien inventé): des pommettes aux tempes. Je pense que leur côté soin anti-âge profite sans doute mieux à celles qui possèdent les autres produits mais un petit voile de blush sur une infime partie du visage, j’avoue avoir un peu des doutes.

Quoi qu’il en soit, c’est un très bon produit en soi qui m’a fort agréablement surprise. Je pense que c’est la première fois que je tombe sur un blush poudre mat aussi bien pigmenté en fait. De plus, il n’assèche pas la peau, permet diverses possibilités d’intensité et le boitier… Mais hooooo ce boitier! Coeur dans les yeux!

 

Terrybly Densiliss Blush de By Terry est disponible chez Ici Paris XL (pour Liège, uniquement à l’Ilot St Michel apparemment) au prix de 54EUR.


5 Commentaires

L’Institut Dartois: les belles dérives d’une pharmacie.

Je connaissais la pharmacie de nom mais n’y étais jamais allée. Tout simplement parce que j’ai des pharmacies et para-pharmacies plus près de chez moi et que je ne voyais pas l’intérêt de me déplacer jusqu’aux Guillemins (aka. l’autre bout de la ville). Sauf que… Lorsque j’ai fait mon article sur le Cleanser 27 que j’avais découvert grâce à Kroonen & Brown à Bruxelles, une petite souris prénommée Céline m’a dit qu’il était disponible à Liège à la pharmacie Dartois… Elle avait appuyé sur le bon bouton pour que ça me reste en tête.

Coup du sort, quelques semaines plus tard: j’apprends qu’il n’y a pas uniquement une pharmacie, mais aussi un institut. Et pas n’importe quoi comme institut puisqu’ils y prodiguent, entre autres, les soins Cosmetics 27 en suivant les protocoles. Nope, en effet, tu as bien pensé, hormis chez Kroonen & Brown, on ne trouve pas ça partout.

C’est donc par la charmante Nejma – hôtesse du magnifique hôtel de maître superbement rénové qui abrite l’institut Dartois-Guillemins – que j’ai été accueillie afin d’un peu papoter et de mieux découvrir ce qu’ils proposaient.

Institut Dartois/ Pic by kiwikoo.

Comme vous avez pu le deviner, tout a commencé d’abord par la pharmacie initiée par Serge Quin qui, petit à petit, s’est agrandie en essayant d’élargir sa vision à la para-pharmacie moins traditionnelle que celle à laquelle nous sommes habitués. Que connaît-on des pharmacies et surtout, de leurs corners para en fait? On connaît U, et puis toutes les marques que U et les autres pharmacies proposent: Avène, La Roche-Posay, Klorane, Vichy, un peu de Bioderma, Nuxe, … Et puis c’est tout. Pour celles qui, comme moi, ne sont pas trop des habituées des voyages en France, on a une vague idée de certaines marques dont on n’a jamais vu la couleur ici mais sans plus…

Institut Dartois-Guillemins/ Pic by kiwikoo.

Oui, je suis d’accord, on n’a pas des masses de choix! Et je pense que c’est là que la pharmacie Dartois a trouvé un immense trou à combler tout en restant plutôt du côté de la para-pharmacie sans jamais réellement tomber dans la parfumerie pure et dure. Leur impératif: toujours travailler avec des marques liées à la pharmacie d’une façon ou d’une autre. Sauf exception avec Etat Libre d’Orange mais là encore, je pense qu’ils sont les seuls à les distribuer à Liège. Et on ne va pas refuser un peu de variété et de prise de risques à Boulets-Sauce-Chasseur-Land quand même.

Institut Dartois-Guillemins/ Pic by kiwikoo.

 

Institut Dartois-Guillemins/ Pic by kiwikoo.

Etat Libre d’Orange chez L’Institut Dartois Guillemins/ Pic by kiwikoo.

On a donc plusieurs marques assez méconnues puisque jamais (ou alors très peu) distribuées en grandes parfumeries mais de très bonne qualité. C’est ainsi qu’on peut y retrouver la gamme très complète de chez Darphin, NuSkin, Olavie, Filorga, Cosmetics 27, Skin Perfusion, …

Darphin chez Institut Dartois-Guillemins/ Pic by kiwikoo.

Olavie chez Institut Dartois-Guillemins/ Pic by kiwikoo.

Cosmetics 27 chez Institut Dartois-Guillemins/ Pic by kiwikoo.

Au-delà du choix des cosmétiques et compléments alimentaires que l’on peut aussi retrouver à la pharmacie, l’Institut propose donc des soins variés prodigués par des personnes toujours bien formées. Ce sont 3 esthéticiennes qui tournent en semaine afin d’assurer un service de qualité. Au fur et à mesure de vos visites et de vos désidératas, une fiche client est établie, petit à petit. Pas bête puisque si jamais quelqu’un veut vous faire plaisir, l’Institut est tout à fait apte à l’aiguiller pour un achat intelligent. De même, si le client ne sait plus très bien s’il avait bien aimé l’hydratant de chez Darphin ou de chez Cosmetics 27 lors de son dernier soin d’il y a 3 mois, l’Institut saura ici encore donner le petit coup de pouce à toi, ô ô ô Divin Client très occupé!

Le plus de l’Institut: un service complet de pédicure (esthétique et médicale) avec 2 personnes particulièrement bien formées (dont une magicienne qui a 30 ans de bouteille quand même). Ce service est tellement apprécié qu’il est conseillé de réserver un bon moment à l’avance. Pour le reste: balnéo-thérapie, manucure, épilation (possibilité d’épilation au laser), l’Aquaspa Gold (une table de massage de fou-dingues avec des bols suspendus au-dessus de vous qui peuvent, si vous le désirez, laisser couler de l’huile de massage… Et ça, c’est une seule des nombreuses possibilités de cette table…) , des massages du corps, des soins du visage (qui sont généralement faits selon les besoins du client et donc, peuvent mélanger différentes marques en fonction des besoins), des soins amincissants, maquillage permanent, …

Institut Dartois Guillemins/ Pic by kiwikoo.

Institut Dartois Guillemins/ Pic by kiwikoo.

 

Ce que j’ai retenu de tout ça, c’est que l’Institut est une démonstration claire de la volonté des patrons d’offrir un service très complet et enrobant la personne dans toute sa globalité. La pharmacie offre déjà une impressionnante palette de produits en termes de fonctionnalités (soins du visage, maquillage, manucure, compléments alimentaires en tous genres, marques très variées tout comme leurs propriétés) et je pense qu’ils ont réellement cherché à rendre leur service plus actif que des conseils donnés sur finalement très peu de temps. Pour Serge et Nejma, le bien-être est clairement un objectif et il passe autant par la beauté que par la santé. L’Institut est donc une suite très logique de personnes qui sont complètes et passionnées par leur métier.

Institut Dartois Guillemins

rue des Guillemins, 69

4000 Liège

Tel: 04/ 235. 68. 00.


2 Commentaires

Premier amour japonais… OUI! Encore une huile!

Vous n’allez pas me croire, je sais, mais j’avais définitivement laissé tomber l’idée de l’huile démaquillante. Je comptais juste finir mon huile Sephora et puis m’en tenir aux baumes démaquillants. J’adore ça, je préfère ça, j’aime ça. Plus pratiques pour partir en vacances, plus économiques, plus faciles d’utilisation (ça ne coule pas partout dès le début…), … J’étais finie: c’était les baumes ou rien.

Mais la chair est faible! Et lors d’un évènement presse, j’ai pu rencontrer des représentants de la fameuse marque japonaise DHC, principalement connue pour son huile démaquillante. Evidemment, je suis repartie avec un exemplaire de cette fameuse huile et me suis empressée de la tester. Blog-sacrifices-peau-tout ça quoi…

Et il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis! Cette huile surpasse toutes celles que j’ai pu essayer (Sephora, The Body Shop, Lierac) et celle que j’enviais d’essayer (Shu Uemura).

DHC/ Pic by kiwikoo

 

Tout d’abord, DHC a pondu un superbe petit format voyage (que tu peux voir sur la photo ci-dessus) bien pratique et qui élimine tout risque de pompe qui se met en marche toute seule dans la valise. A-MEN! Certains savent encore faire fonctionner leur cerveau et leur sens pratique…

Ensuite, il y a deux points que j’aimerais réellement aborder en ce qui concerne les huiles démaquillantes: la texture et la composition.

La texture d’une huile démaquillante est importante car elle facilite (ou non) son utilisation. Je n’en avais pas conscience du tout lorsque j’en ai utilisé pour la première fois mais maintenant, c’est clairement devenu un critère de sélection des plus importants. L’huile doit être assez épaisse pour ne pas couler facilement partout entre les doigts (et limiter au mieux une perte inutile de produit) ainsi que permettre un étalement et un massage du visage plus aisés. L’air de rien, ça fait une réelle différence qui devient très vite importante au quotidien. En ce qui concerne DHC, elle est justement tout ce qu’il faut: épaisse juste comme il faut, onctueuse, se laisse émulsionner très facilement, se rince tout aussi facilement et ne laisse pas de film gras tout en étant très douce avec les peaux sensibles. 

DHC/ Pic by kiwikoo

La composition est aussi un point important. Bien que les huiles démaquillantes puissent avoir quelques vertus, ce n’est certainement pas sur du long terme comme ceux des soins… Et pourtant… La composition reste importante dans le sens où vous ferez un tant soit peu attention à votre investissement. Et c’est là que celle de Shu Uemura est tombée au 36.000 ème sous-sol: elle est en fait blindée d’huiles minérales. En soi, dans une huile démaquillante, ça n’est pas trop grave: elle ne fait que « passer » sur la peau, ça ne fera pas de mal. Mais au prix où elle coûte (44EUR les 150ml…), c’est fort mal investir son petit capital. Un peu comme si vous payiez un MacDo le prix d’un restaurant gastronomique juste parce que l’emballage est beau. Oui, les deux nourrissent, mais pas exactement avec les mêmes produits. Dans des chicken pouets, t’as des déchets de poulet… Dans un resto, si on te dit foie gras, c’est généralement pas du pâté sous-vide qu’on t’amène en assiette. Si vous voulez en avoir pour vos sous, il est donc bon de revoir un peu ses envies: exit la Shu Uemura! Et toutes les autres marques qui se touchent au niveau des prix dès qu’elles sortent des huiles démaquillantes. Faut pas pousser non plus…

Et la DHC, avec ses 200ml à 26EUR… Bah, elle est parfaite! Aucune huile minérale, pas de paraben, de colorant ou de parfum. Un conservateur que je n’aime pas trop là-dedans, sinon tout le reste est très bon avec de l’huile d’olive, du romarin, un extrait végétal hydratant, anti-oxydant et anti-inflammatoire, … Et si vous vouliez savoir si elle dégommait AUSSI le waterproof: sans aucun problème!

C’est donc aussi facilement qu’après 1 pompe et 1/2 (Alors que certains sites suggèrent 2-3 pompes, moi je vous dis que ça n’est vraiment pas nécessaire d’en mettre autant), je suis retombée dans l’amour des huiles démaquillantes… Enfin, surtout celle-ci!

 

L’huile DHC est disponible en Belgique uniquement en ligne sur la plateforme The Lab d’Ici Paris XL au prix de 26EUR (format voyage de 70ml à 11,50EUR) avec la livraison gratuite. 

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 415 autres abonnés