Une fée dans les étoiles!

Partage de découvertes mode, bons plans, agendas et moments pétillants, le tout au féminin.


Poster un commentaire

Les Basiques: RED LIPS. *Vidéo*

Oui, je sais, ça n’est pas quelque chose que l’on porte tous les jours pour la plupart d’entre nous… Néanmoins, de belles lèvres rouges, ça reste un classique qu’il faut savoir un peu maîtriser, ne serait-ce que pour une occasion. Rien de plus embêtant que de porter du rouge exceptionnellement et de passer son temps à se demander si on en n’a pas sur les dents, si ça n’a pas coulé, si on ne voit plus que le bord des lèvres (Come on 90’s!). Inutile de préciser que si on porte du rouge pour une occasion, ça n’est généralement pas pour aller pic-niquer avec des amis… C’est plutôt pour une soirée, une réunion professionnelle pour certaines, un mariage, etc. Donc mieux vaut être nickel…

Pic by kiwikoo.

Voilà pourquoi j’ai pensé qu’il serait peut-être utile de vous faire une vidéo. Je vous explique comment appliquer tout ça en préparant vos lèvres correctement et en optimisant la tenue de votre rouge. De plus, je vous suggère comment le porter (surtout si on n’est pas trop sûre de soi) avec un rapide et léger maquillage des yeux et du teint. Mais en gros, avec des lèvres rouges, ce qu’il y a surtout à retenir c’est que « less is more ».

J’espère que tout ça vous sera utile et vous souhaite une bon visionnage!


6 Commentaires

The Soup: Le bar à Liège qui réchauffe.

Ca bouge bien du côté d’Outremeuse! En ce qui concerne les commerces qui sortent de l’ordinaire, on avait déjà un Pain C’est Tout, la Caféière, la Carotte et récemment, Le Boudoir de Jeanne. Maintenant, on a The Soup!

The Soup est un bar à soupes très chaleureux caché dans la rue de la Commune (non loin de Un Pain C’est Tout) où on y trouve une déco vintage et où il est bon de s’y assoir des heures durant pour une après-midi détente.

The Soup/ Pic by kiwikoo.

Hall d’entrée The Soup/ Pic by kiwikoo.

C’est un jeune couple tout droit débarqué de Louvain qui a voulu se lancer dans ce projet et ils sévissent depuis maintenant quelques mois au sein de la République Libre avec des soupes du monde entier toujours faites maison! Ca va de la soupe de poireaux-pommes, à celle au brocoli-amandes, à l’autre aux petits pois et parmesan ainsi qu’à la soupe de wan-tan ou au poulet thaï. Il est possible de consommer sur place comme d’emporter avec des promotions si jamais vous prenez plusieurs soupes à emporter d’un coup.

La soupe mexicaine de chez The Soup/ Pic by The Soup.

Soupe aux champignons et gredins artisanaux de chez The Soup/ Pic by The Soup.

Soupe de wan-tan par The Soup/ Pic by The Soup.

L’objectif principal: de la gourmandise, toujours, avec au moins une soupe sur quatre qui change tous les jours, des portions généreuses, de la recherche constante de nouvelles recettes et donc, de la variété. Et en parlant de variété, l’établissement ne s’arrête pas qu’aux soupes. Bien que la soupe soit le centre de la carte, quelques tartines (miel-brie-roquette pour n’en citer qu’une…) sont aussi proposées ainsi que, lorsque le temps le permet, des quiches. Les soupes sont aussi toujours accompagnés de croutons, gresins ou d’accompagnements prévus à l’occasion de la soupe en question (comme pour la soupe indienne au poulet et amandes qui était servie avec son pain naan par exemple).

Accompagnements chez The Soup/ Pic by kiwikoo.

Accompagnement de chez The Soup/ Pic by kiwikoo.

Quiche saumon- épinards frais de The Soup/ Pic by The Soup.

De même, les plus petites faims (entendons-nous bien, « petite faim » n’est pas le contraire de « gourmandise » dans mon monde. Ca signifie juste moins en quantité. Pouet.) ont aussi de quoi y trouver leur compte avec le café Metis et le chocolat México (aux épices! Prochaine fois, il passe à la casserole celui-là!).

Chocolat México de chez the Soup/ Pic by The Soup.

Et le tout, servi avec le sourire et la chaleur de la tenancière, toujours très ravie d’expliquer le choix de ses soupes et soucieuse des goûts de ses clients auxquels elle est très attentive afin de concocter les cartes à venir.

The Soup/ Pic by kiwikoo.

Evidemment, je ne suis pas repartie de là les mains vides! Mon dévolu s’est porté sur la soupe de poulet-thaï que j’ai payée 7EUR pour 1l. J’ai été agréablement surprise par la générosité de la soupe si je peux parler ainsi. De gros morceaux de carottes, poulet et autres étaient dans la soupe savamment épicée, deux bons gros morceaux de tartines, des couverts, une serviette et un petit pack de beurre. J’en ai eu pour 3 repas (bon évidemment, je ne mangeais que ça et n’avais pas un énorme appétit mais quand même! 3 repas!)!

Soupe poulet-thaï de chez The Soup/ Pic by kiwikoo.

N’hésitez pas à aller visiter leur page Facebook. Vous serez ainsi tenus au courant lors des changements de carte ou autres!

The Soup

rue de la Commune, 4

4020 Liège

Ouvert du lundi au samedi de 11h à 15h.


Poster un commentaire

Make-up facile pour matin pressé. *vidéo*

Pour les pressées du matin qui ont quand même envie de se faire belles, voilà un tutoriel rapide avec des produits longue tenue et un maquillage des yeux au doigt.

Pas de fioritures mais des produits bien choisis afin d’avoir ces touches qui font un « je ne sais quoi » pendant la journée. Un make-up sympa qui fera plaisir à voir même dans les moments un peu plus durs de la journée… Parce que ça sert aussi à ça non? Se remonter le moral ou le garder au top!

Je vous conseille vivement de regarder tout ça en plein écran sinon, vous ne verrez pas bien les couleurs sur les paupières. La liste des produits utilisés se trouve donc en barre d’info, sous la vidéo lorsque vous la visionnez sur Youtube.

N’oubliez pas que vous pouvez vous abonner à ma chaîne afin d’être tenue au courant en avant-première (ho yeah) de mes prochaines vidéos.


Poster un commentaire

Cleanance d’Avène: l’armée qui dégomme les boutons!

Ce coup-ci, out les peaux sensibles, on va parler des peaux à problèmes pour une fois! Parce que ça en concerne pas mal d’entre vous et que moi, bah… Comme beaucoup aussi, je suis concernée à moindre mesure quand les anglais passent me faire une petite visite.

Cleanance est une gamme qu’Avène a sorti uniquement dans le but d’aider les peaux à problèmes. Du nettoyant à la crème de jour en passant par le masque, la gamme est très complète et souvent recommandée par les dermatologues en complément d’un traitement médicamenteux.

Bon, puisque ma peau n’est clairement pas une peau acnéique à proprement parler – entendez bien que je me tape de chtars de temps à autres comme tout le monde mais son principal problème n’est certainement pas l’acné- , j’ai préféré choisir des produits doux que je pourrais utiliser de manière ponctuelle. J’ai donc pris l’émulsion-soin Cleanance Expert ainsi que le masque-gommage.

Cleanance c/o Avène/ Pic by kiwikoo.

Alors, non, je ne les utilise pas tous les jours… Je cible plutôt leur utilisation et la concentre sur le mauvais moment du mois où ma peau joue à Dr Jekyl et Mr. Hyde: elle passe donc de sensible à un vrai champ de mines quand elle est en forme.

Concernant le soin-émulsion Cleanance Expert:

J’ai eu un peu peur au départ, je m’attendais à un soin dont j’allais sans doute devoir dompter l’efficacité afin qu’il n’assèche pas mes zones sensibles mais finalement: pas du tout. C’est une crème de jour toute douce, à l’odeur très discrète et qui pénètre très facilement dans la peau sans laisser aucun film.

Soin-Emulsion Cleanance Expert c/o Avène/ Pic by kiwikoo

 

Et je suis rassurée car les peaux à problèmes ne doivent pas être traitées avec vigueur mais plutôt avec de la douceur et des soins adaptés. On a donc ici une crème de jour légère avec un réel effet matifiant et qui prévient l’apparition des futurs indésirables. Elle accompagne de jour comme de nuit tout en douceur. Je la trouve parfaite en complément de soins plus ciblés ou pour accompagner les peaux légèrement acnéiques. Pour les peaux plus à problèmes, je les redirigerais plutôt vers le Triacnéal en complément de soin qui me semble plus adapté.

Soin-Emulsion Cleanance Expert c/o Avène/ Pic by kiwikoo

Ici, en gros, le soin a plusieurs fonctions telles que matifier, exfolier en douceur (de façon chimique donc) et apaiser. Ces 3 fonctions aideront aussi à limiter la prolifération bactérienne et donc, l’apparition de futurs boutons.

 

En ce qui concerne le masque- gommage:

Selon moi, c’est une des stars de la gamme Cleanance. Tu cherchais un masque si puissant qu’il te donnerait l’impression de passer l’aspirateur sur ton visage? Bein t’es bien tombé, il est ici! A éviter sur les zones sensibles tout de même, je l’applique principalement sur la zone T en prenant bien soin d’éviter les joues. Je le laisse poser 5 min le temps que l’argile douce absorbe les éventuels excès de sébum, j’humidifie à l’eau d’Avène, je masse très doucement pour activer l’effet gommant et puis je rince. Pores resserrés assurés! Sans parler d’une peau plus douce, plus nette et purifiée.

Masque-gommage Cleanance c/o d’Avène/ Pic by kiwikoo.

Avec une double action AHA (acide de fruits: exfoliant) et BHA (aussi exfoliant mais aussi anti-inflammatoire et apaisant), ce petit masque est une belle petite bombe. Il peut un peu picoter chez certains (conséquences de l’acide glycolique -qui est donc un AHA) mais rien de grave.

Masque-gommage Cleanance c/o d’Avène/ Pic by kiwikoo.

 

En bref, les deux m’ont fortement plus mais avec prudence et parcimonie si vous avez une peau sensible. Visez les zones acnéiques uniquement si vous êtes dans ce cas.

Pour les peaux à problèmes, ce sont deux bons produits efficaces qui savent rester doux et respecter le PH de la peau. Si vous deviez trouver une routine soins, je vous conseillerais vivement d’essayer Cleanance.

Produits reçus de la marque Avène. 

Soin-Emulsion Cleanance Expert: +ou- 12EUR.

Masque gommange Cleanance: +ou- 12EUR.


Poster un commentaire

Ice Watch et son côté féminin.

Il y a un peu plus d’un an, lors d’un évènement presse, on m’avait présenté la marque belge Ice Watch. Je la connaissais déjà puisque beaucoup de leurs modèles fleurissaient aux poignets de mon entourage. Autant dans la famille, les amis que dans mon entourage, Ice Watch faisait un tabac. Des modèles sport aux détails très fins et recherchés tels que des cadrans à plusieurs couleurs ou avec différentes matières lui procurant du relief, je pense que c’est ça qui attirait un si large public.

Cela dit, le côté « sport », aussi bien travaillé qu’il puisse être, ne m’attirait pas plus que ça. Je pouvais reconnaître que certains modèles m’attiraient plus que d’autres mais pas au point d’en porter. Ayant déjà des épaules de nageuse, des os épais et donc, certainement pas une carrure de freluquette, lorsqu’il est question de montres, je me dirige plutôt vers des modèles de taille moyenne (trop fin, ça ne va pas non plus) et pas trop imposants au poignet.

Et puis un jour, Ice Watch a sorti une collection qui a fait faire à mes yeux le tour de ma tête accompagné d’un beau déroulement de langue: les Ice Watch Glam. C’est fait, j’étais conquise. En gardant toujours cette caractéristique qui lui est propre du bracelet en silicone, Ice Watch était arrivée à se tourner vers des modèles moins chargés et beaucoup plus féminins.

Ice Watch Glam Pastel/ Pic by kiwikoo

A ce début de collection, s’est ajoutée la Ice Watch Glam Forest et a ainsi apporté un éventail de couleurs bien plus large afin de contenter tout le monde ainsi que toutes les carnations de peau.

Ice Watch Glam Forest.

Vous allez me demander quelle est la différence entre les Ice Glam et les autres… Parce qu’il existe les Ice Chamallow aussi, les Ice Forest, etc. Qui ont aussi un bracelet bien plus fins que les modèles de départ. C’est tout simplement l’intérieur du contour du cadran qui est orné d’un fin cercle doré. Cette touche de doré est aussi présente sur les aiguilles, le logo de la marque très discrètement inséré et le bouton de réglages. Et moi, c’est LE machin qui m’a littéralement faite craquer. Je suis donc à fond sur la Ice Glam Pastel et la Ice Glam Forest maintenant. MAIS A FOND LES BALLONS!

Ce qui est aussi génial, c’est qu’ils proposent deux tailles: les small et les unisex. Small est pour les plus petits poignets et est légèrement plus fin que son grand frère « unisex », qui lui, est un peu plus rond et large autour du cadran. La différence est légère et très subtile mais peut faire toute une différence sur un poignet.

Ice Watch Glam Forest Anemone SMALL.

 

Ice Watch Glam Forest Anemone UNISEX

J’ai eu la grande chance de recevoir la Ice Glam Forest Twilight en small et je peux vous dire qu’elle est aussi confortable qu’elle y paraît. Légère, ne coince pas la peau, ne se coince pas dans les vêtements (avantage du bracelet en silicone qui rend la montre très flexible), ne gène pas le mouvement… Elle sait se rendre invisible au port tout en restant un accessoire élégant.

Ice Watch Glam Forest in Twilight/ Pic by kiwikoo.

 

Je pense que ça devait bien faire plus de 10 ans que je ne portais plus de montre faute d’en trouver une à mon goût (et la perte tragique de ma montre avec un cadran en forme de chat lors d’une escapade à la mer aussi…) et je pense que là, j’ai de quoi avoir l’embarras du choix. Pour le printemps, j’ai envie de me diriger vers les Ice Glam Pastel en format Unisex mais je ne sais pas encore si je prend Wind ou Aqua… Et c’est bien la première fois que j’hésite entre autant de modèles différents!

Tous les modèles « Glam » de chez Ice Watch sont disponibles à 79EUR dans beaucoup de magasins partout en Belgique mais peuvent aussi être disponibles via le web sur le site de la marque. Au cas où vous n’aviez pas trop d’idée pour la Saint Valentin… Vous avez peut-être de quoi vous aider par ici ;-)


Poster un commentaire

Les Basiques: Fards & co. *Vidéo*

Et ça continue!

Ici, je vous ai fait un maquillage complet avec le plus d’explications possible pour chaque étape. Vous avez même deux options pour les yeux! Voilà ce qui explique aussi la durée de cette vidéo.

Pic by kiwikoo.

Du discret trait d’eye-liner à un côté plus fumé ainsi que quelques explications sur les finitions teint, j’essaie de vous donner le plus d’infos possible! D’autres tutoriels sont prévus et ne vous inquiétez pas, ils seront bien plus courts. Ici, je tenais vraiment à essayer d’être « là » à chaque étape et de penser à celles qui sont complètement perdues. Après ceci, j’espère que vous serez un peu plus à l’aise.

N’hésitez pas à poser des questions si vous en avez!

 


Poster un commentaire

Sélection hivernale ou plutôt un gros coup de coeur.

J’ai été taguée il y a quelques semaines par mon charmant comparse Dominique du superbe blog A La Recherche. Dominique m’a toujours impressionnée de par sa connaissance très vaste dans les parfums. C’est pour moi très clairement un nez doté d’une très grande sensibilité mais aussi doublé d’un sens du choix incisif très aiguisé. Dominique ne fait pas dans l’approximatif. Il s’y connaît, se renseigne, teste, touche, sent sans arrêt. Ici pas d’amateurisme, il dégommerait n’importe quelle vendeuse de parfumerie de grande distribution en moins de 3 mots sur n’importe quel parfum ou presque.

Histoire de me faire sortir de ma zone de confort (et il a bien eu raison: ça m’a amenée à une réflexion aussi profonde qu’inattendue), ce filou m’avait donc taguée dans son billet de sélection hivernale (je vous invite vivement à aller découvrir la sienne, c’est juste splendide!). Le but étant que ceux qui étaient tagués présentent leur sélection de jus d’hiver.

Avant de vous dire quoi que ce soit, je pense qu’il est nécessaire de vous planter un décor un peu atypique: celui de mon nez. Il faut savoir que j’ai travaillé dans le premier Lush qui a ouvert en Belgique et ce pendant +ou- 2 ans. Pendant 2 ans, j’étais donc une étudiante qui se baladait avec tout un magasin sur ses fringues: Lush. J’ai baigné dans les odeurs, eu des maux de crânes au moment des inventaires (youpie les roues de savons qu’on soulève pour les peser et qui balancent de la poussière de savon dans tous tes orifices…), je suis sortie dans le Carré après le boulot et étais littéralement une boule de savon au milieu des vapeurs d’égouts malmenés et de bières mal digérées. Alors que certains seraient enchantés à l’idée de sentir bon constamment, ça a commencé à envahir ma vie d’une façon assez inattendue. Cette odeur me rappelait le boulot, la manne à linge sale sentait Lush et vu les tensions au boulot, cette odeur a eu vite fait de prendre une signification très négative pour moi. De plus, il m’était devenu impossible de porter quoi que ce soit comme parfum: je sentais déjà 3-4 jours sur 7 et pas qu’un peu. Porter un parfum pour aller travailler CHEZ LUSH était aussi un non-sens et je vénérais les jours où mes fringues ne sentaient QUE l’adoucissant. C’était les jours de repos.

Après ça, je n’ai plus jamais porté de parfum (ça fait 10 ans… C’est vous dire à quel point j’ai été traumatisée). De temps en temps le parfum au Monoï de chez Sephora « pour dire que » et parce que je ne suis plus partie en vacances au soleil depuis plus de 10 ans mais c’est tout. Les années ont passé et je n’ai pas réalisé tout ça avant de faire la connaissance du blog de Dominique. C’est lui qui m’a donné envie de revenir vers les odeurs avec une approche plus délicate en fait. C’est lui, de par ses billets, qui m’a calmé mon nez tout irrité et m’a sans doute un peu amadouée sans le savoir. J’ai bien sûr reçu quelques parfums de par le blog et certains m’ont plu plus que d’autres mais je n’avais plus fait la démarche d’aller vers eux, de prendre le temps de me laisser séduire par eux depuis TRES longtemps.

Ca fait donc maintenant un an que, lorsque l’occasion se présente, je farfouille. Il y a peu, j’ai réalisé que mon nez était bien plus capricieux que ce à quoi je m’attendais. Sans doute tellement traumatisé par toutes ces odeurs constantes sur moi, a-t-il décidé que tout ce qui le toucherait désormais ferait l’objet d’une sélection étroite et sévère? Quoi qu’il en soit, j’ai éliminé beaucoup de choses. BEAUCOUP.

Le seul qui est resté en course pour le moment et qui tiendrait – à mon goût- dans une sélection hivernale, c’est Flowerhead de ByRedo. J’avais eu des vues sur son grand frère, Inflorescence, dans un premier temps. Puis Flowerhead est sorti l’été passé et a définitivement pris la place de numéro 1 dans mon coeur.

Flowerhead ByRedo/ I guess the pic is from By Redo.

Alors… J’en entends déjà penser: « mais c’est super fleuri, c’est plutôt quelque chose pour l’été »… Oui mais non! D’abord, je fais ce que je veux avec mon nez. J’ai jamais aussi bien argumenté je pense là… Non, je vais mieux m’expliquer…

Chercher un ou plusieurs parfums qui me plaisent a été dur parce que je ne savais pas par où commencer. Contrairement à d’autres personnes arrivant avec les narines frétillantes, moi, je débarquais en ayant l’envie de pouvoir les fermer par la force de la pensée. Comme ça, juste au cas où… Ca pourrait être utile. Je n’avais aucun à-prioris en particulier, je voulais juste me sentir protégée. J’étais donc déjà dans un état d’esprit très différent.

Petit à petit, j’ai réussi à élargir mon choix là ou d’autres doivent en général le rétrécir. Mais me décider restait toujours aussi difficile. A ce moment-là, au lieu de continuer à sentir d’autres jus, j’ai essayé de comprendre pour quoi j’avais autant de mal. Et c’est là qu’un déclic s’est produit. Bien au-delà des saisons ou des tendances, j’avais besoin de trouver des bouquets qui auraient un synonyme de bien-être. Il fallait que j’arrive à tomber sur la combinaison qui effacerait ce souvenir de « une odeur=un stress ». Le parfum a en fait toujours été, en tous cas pour moi, quelque chose qui doit être rassurant. En plus de sentir bon, c’est quelque chose qui doit me permettre de porter mon poignet à mon nez afin de m’apaiser si je suis dans une mauvaise passe. Quelque chose qui doit pouvoir me réveiller en douceur dans des moments de fatigue, qui doit pouvoir ponctuer ma journée si je m’ennuie, … Bref, une odeur qui doit être ma complice et presque ma meilleure amie (et maintenant, on a tous Lorie en tête, youpie). C’est donc avant tout une sorte de « sensation de réconfort » que je recherche dans un parfum.

Et j’ai trouvé tout ça dans la combinaison qu’offre Flowerhead. Flowerhead crie « les fleurs » dès qu’on le porte, ça, il n’y a pas de doutes là-dessus. Des tubéreuses, de la rose… Au départ, beaucoup de roses en fait. Ca débarque et ça reste, un long moment… Mais ce qui le rend, selon moi, très confortable en hiver, étonnamment, c’est le citron de Grèce allié au jasmin. Une fois porté pendant quelques heures, ces fleurs se mélangent toutes et me donnent l’impression de baigner dans un thé au jasmin grand cru. Je nage dedans, littéralement. Et de temps en temps, je rencontre un pétale de rose. L’ambre doit sans doute y être pour quelque chose, histoire d’assoir tout cet été dans un bol confortable d’hiver.

Flowerhead, ByRedo/ Pic from the ByRedo website.

Jusqu’à présent, il est donc un des rares à m’avoir séduite. Il est en effet plutôt un jus de printemps-été mais au diable les catégories! Pour une fois que mon nez à trouvé chaussure à son pied (on finira par faire toute l’anatomie si on continue ainsi), j’y suis, j’y reste! Et sinon, Dominique pourra me taguer à nouveau en été… Parce que oui, je pense avoir trouvé un petit pote qui est lui, estival à fond les ballons.

Il est bien évident que d’ici quelques années, j’espère bien avoir réussi à agrandir mes sélections d’hiver et d’été. Mais il faut des fois savoir laisser le temps au temps!

 

Flowerhead est disponible à Liège chez Irina Kha (rue du Pot d’Or, 12), à Bruxelles chez Senteurs d’Ailleurs et/ou Kroonen & Brown au prix de 95EUR/ 50ml et 140EUR/100ml.  

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 405 autres abonnés