Une fée dans les étoiles!

Partage de découvertes mode, bons plans, agendas et moments pétillants, le tout au féminin.


Poster un commentaire

Le Boudoir de Jeanne nous ouvre au VRAI monde de la beauté.

Depuis le 27 septembre, on peut officiellement dire que Liège a enfin un petit espace doux et apaisant où des marques jamais proposées avant dans la ville sont présentes: Le Boudoir de Jeanne.

Le Boudoir de Jeanne/ Pic by kiwikoo

Le Boudoir de Jeanne/ Pic by kiwikoo

Le Boudoir de Jeanne/ Pic by kiwikoo

Le Boudoir de Jeanne/ Pic by kiwikoo

Le Boudoir de Jeanne c’est une petite boutique où l’on vient uniquement pour se faire plaisir et recevoir des conseils de vraies passionnées de la beauté mais c’est aussi l’espoir de faire bouger un quartier qui le mérite. J’ai eu l’occasion de discuter avec Catherine – l’initiatrice de ce superbe projet – et ai réalisé qu’elle voyait pas mal de choses comme je les ai toujours vues: Outremeuse est un quartier qui a un énorme potentiel et que les politiciens ont une étrange volonté à vouloir ignorer (ça c’est moi le côté politique, je ne m’avance pas sur les opinions de la belle à ce sujet). Amoureuse transie de la République Libre comme je le suis, elle a donc décidé que ça serait Outremeuse qui accueillerait un projet jamais réalisé auparavant: proposer des marques de cosmétiques et de parfums qui n’ont jamais eu de place à Liège, et pour certaines, en Belgique.

Le Boudoir de Jeanne/ Pic by kiwikoo

Le Boudoir de Jeanne/ Pic by kiwikoo

C’est ainsi que l’on peut y retrouver Cowshed (UK), Lipstick Queen (USA), Kahina (USA), Jardin des Ecrivains ( FRA), Maison Claus Porto (POR), ainsi que Studio Harcourt (FRA) qui a lancé sa première ligne de maquillage avec une gamme spéciale pour les sourcils et qui arrivera incessamment sous peu, tout comme la ligne make-up de Paul & Joe et… Eyeko (YIIIIIIII!!!!!). Voici quelques-unes des marques avec lesquelles Catherine a été très désireuse de travailler et qui commencent la belle sélection de la boutique. Il va sans dire que si vous lui faites honneur, elle n’est pas contre l’idée de se décarcasser pour faire venir d’autres raretés auxquelles nous n’avons généralement pas droit en notre beau pays du surréalisme!

Lipstick Queen au Boudoir de Jeanne/ Pic by kiwikoo

Lipstick Queen au Boudoir de Jeanne/ Pic by kiwikoo

 

Deborah Lipman/ Pic by kiwikoo

Deborah Lippman/ Pic by kiwikoo

 

L’idée principale de Catherine était de créer un petit jardin vert où l’on pourrait se réfugier afin de trouver de quoi se ressourcer. En plus du sourire et de la chaleur de Catherine, la décoration incite réellement à un bien-être total où on oublie tous ces tracas. Ajoutez à cela la complicité de Vanessa, maquilleuse passionnée formée à Chateau Massart, et il y a de quoi repartir de là sur un petit nuage. Et afin de compléter les services, des ateliers maquillage seront d’ailleurs organisés par petits groupes (deux dates sont déjà prévues dont une le 12 octobre, allez vite voir sur le site dont le lien est au début de l’article. Les places sont limitées afin d’optimiser le moment que vous passerez avec Vanessa). Ici, on oublie les maquillages lourds. Vanessa est une jeune fille très naturelle qui privilégie le maquillage léger afin de sublimer un visage, pas de le charger. Moi quand j’entends ça, j’entends une musique de fond… Ce sont des anges, ils chantent, c’est beau.

Jardin d'Ecrivains chez Le Boudoir de Jeanne/ Pic by kiwikoo

Jardin d’Ecrivains chez Le Boudoir de Jeanne/ Pic by kiwikoo

Claus Porto chez Le Boudoir de Jeanne/ Pic by kiwikoo

Claus Porto chez Le Boudoir de Jeanne/ Pic by kiwikoo

 

Le Boudoir de Jeanne/ Pic by kiwikoo

Le Boudoir de Jeanne/ Pic by kiwikoo

 

Revenons-en aux marques proposées! Celles qui m’ont interpellées (sans parler de celles qui doivent encore arriver et qui m’intéressent au plus haut point) sont …

1. Cowshed. Marque anglaise que j’ai découvert en vitesse lors de mon voyage à Londres mais les vendeuses étaient toutes occupées. J’ai vu par après qu’Essie Button était allée faire un tour dans un des magasins et avait fort apprécié le moment passé là-bas. La marque propose une large gamme de soins pour le corps et le visage dans un packaging édulcoré juste ce qu’il faut. De quoi embellir une salle de bain avec de multiples senteurs. Le produit qui me tente le plus est le facial cleanser à la lavande. C’est une crème démaquillante plus épaisse qu’un lait qui a une odeur à tomber par terre. La lavande ayant des propriétés apaisantes, elle serait parfaite pour se préparer à une soirée d’hiver emmitouflée dans un plaid à la lueur des bougies. Au niveau de la composition, elle est bien plus honorable que beaucoup d’autres marques de luxe ce qui n’est pas à négliger.

Cowshed chez Le Boudoir de Jeanne/ Pic by kiwikoo.

Cowshed chez Le Boudoir de Jeanne/ Pic by kiwikoo.

Cowshed chez le Boudoir de Jeanne/ Pic by kiwikoo

Cowshed Baby Range chez le Boudoir de Jeanne/ Pic by kiwikoo

Cowshed facial cleanser/ Pic by kiwikoo.

Cowshed facial cleanser/ Pic by kiwikoo.

 

2. Kahina qui est une marque basant ses soins sur l’huile d’argan. J’ai aussi été intéressée par son facial cleanser mais j’ai encore plus été interpellée par sa composition: rien-à-redire! Concernant le facial cleanser, il est donc à l’huile d’argan ponctué avec de l’huile essentielle de neroli et de l’huile de fleur d’oranger (entre autres). Il hydrate, exfolie doucement, nettoie et redonne de l’éclat à la peau.

Cette marque est 100% naturelle comme il y en a peu sans pour autant tomber dans le délire au packaging tellement écolo que ça ne ressemble plus à rien. Evidemment, le prix est aussi à mettre mais vu les ingrédients, on comprend un peu mieux. Du naturel luxueux en somme, très intéressant pour celles qui ne veulent pas de pétrochimique mais qui n’ont pas non plus le temps de faire leur popote elles-mêmes. Pour info, même les contenants sont recyclables.

Kahina chez Le Boudoir de Jeanne/ Pic by kiwikoo.

Kahina chez Le Boudoir de Jeanne/ Pic by kiwikoo.

 

Et comme vous pourrez le voir, les gammes de prix vont de 5-10EUR à plus de 100EUR dans le magasin. Catherine a accordé une attention toute particulière afin de proposer des produits accessibles à tous. Comme les fameux baumes pour les lèvres Smith’s qui font partie intégrante du sac de toute new-yorkaise qui se respecte. Cette démarche m’a fait sourire parce que ça m’a rappelé le temps où j’ai pu commencer à me balader seule dans mon quartier avec 100-200Fb en poche et que j’essayais de trouver n’importe quoi à m’acheter avec mes petits sous, pourvu que ce soit quelque chose de Madame.

Le Boudoir de Jeanne/ Pic by kiwikoo.

Le Boudoir de Jeanne/ Pic by kiwikoo.

 

Smith's lipbalms at Le Boudoir de Jeanne/ Pic by kiwikoo.

Smith’s lipbalms at Le Boudoir de Jeanne/ Pic by kiwikoo.

 

Vous n’imaginez pas comme je suis heureuse que quelqu’un ait enfin concrétisé un projet comme je les aime et en plus, dans mon quartier (on ne va pas demander l’avis de mon banquier, il va venir tout gâcher celui-là…). Je vais enfin pouvoir jouer avec les ricils Eyeko sans devoir passer par les frais de port exorbitants des commandes en Angleterre. De même pour Cowshed. Je me réjouis d’avoir enfin d’autres marques que celles auxquelles les grosses enseignes se coltinent sans apporter de réelles innovations autres que celles des prix. Voilà enfin une vraie alternative qui balaie tous les aspects du monde de la beauté (et on parlera même bougies puisque Cire Trudon viendra aussi s’installer dans la belle boutique). Et voilà pour moi de quoi vous apporter de la nouveauté sur le blog dès que je me serai lâchée dans la boutique!

Le Boudoir de Jeanne

rue Puits-en-Sock, 138

4020 Liège

Mar-Sam: 11-18h

 

EDIT du 29 septembre à 20h30: Les hommes ne seront pas en reste puisque Le Boudoir de Jeanne met à leur disposition 3 marques: TASK, Proraso et Captain Fawcett est en chemin!


Poster un commentaire

Mlle C. voit grand pour les mariées (vlog inside!).

Si vous me suivez depuis un peu plus d’un an, vous devez sans doute avoir déjà vu mes articles sur Mlle C. et son festival Love in Liège. Vous savez donc aussi que c’est le seul et unique magasin que je recommanderai à une amie qui planifie de se marier ainsi qu’à d’autres qui sont férues de headbands légers ou d’accessoires au style vintage. Je n’aurai pas besoin non plus de vous dire que je n’aime pas les robes meringue ou les coiffures de mariée figées grâce à 3 tonnes de laque. C’est tout ce que Mlle C. ne fait pas et c’est pour ça que je l’aime d’amour.

Mlle C. / Pic by kiwikoo

Mlle C. / Pic by kiwikoo

 

Mlle C. / Pic by kiwikoo

Mlle C. / Pic by kiwikoo

Mlle C. / Pic by kiwikoo

Mlle C. / Pic by kiwikoo

Après son festival, Mlle C. a donc décidé de déménager dans un espace plus grand et a investi le coeur du quartier historique de Liège: la rue Hors-Château.

Mlle C. / Pic by kiwikoo.

Mlle C. / Pic by kiwikoo.

 

J'ai pas pu m'empêcher, j'ai trouvé ce coin chez Mlle C. trop mignon que pour ne pas vous le montrer! / Pic by kiwikoo

J’ai pas pu m’empêcher, j’ai trouvé ce coin chez Mlle C. trop mignon que pour ne pas vous le montrer! / Pic by kiwikoo

 

Mlle C. / Pic by kiwikoo

Mlle C. / Pic by kiwikoo

A l’occasion de son premier anniversaire et de l’inauguration de ce nouvel espace dédié à l’amour classe et léger, j’ai pu filmer autant la boutique que le défilé et ce, d’un peu plus près que lors du festival. Une très belle manière de jeter un oeil à comment la belle blonde conçoit le mariage, voir comment Allison Irskens et Benoit Magis (coiffeur chez Ceci N’est Pas un Salon) travaillent et de choisir votre sortie de lit, votre robe ou quelques accessoires.

Mlle C. vous accueillera désormais au numéro 35 de la rue Hors Chateau (4000 Liège) sans jamais brûler vos yeux avec un excès de tule, promis-juré-craché! Et si vous aimez la vidéo, n’hésitez pas à vous manifester en appuyant sur le petit pouce en l’air juste en dessous de la vidéo quand vous la regardez sur Youtube, ça me fera toujours plaisir!

 


Poster un commentaire

Carré Noir: Liège en chocolat!

C’est la rentrée les gens! Et qui dit rentrée, dit arrivée de l’automne, puis de l’hiver… On se blottit dans son divan entourée d’un plaid avec un bon thé des Amants et… Pourquoi ne pas se permettre un petit plaisir? Mais si c’est un plaisir, autant le choisir bien: un vrai bon chocolat? Ca tombe bien parce que la petite rue Neuvice vient d’accueillir un nouveau commerce entièrement dédié à cette douceur amère: Carré Noir .

Carré Noir/ Pic by kiwikoo.

Carré Noir/ Pic by kiwikoo.

Projet initié par Mélanie Lemmens, Carré Noir possédait déjà une boutique en ligne qui faisait fort bien son petit bonhomme de chemin à travers notre plat pays. Mais oui, même si les créations de Mélanie étaient déjà présentes chez Wattitude par exemple, tous ceux qui ont vu le film "Le Chocolat" sauront que si on est un réel passionné de cette amertume, un contact humain fait partie du charme. A partir de maintenant, on y aura droit, et ça n’est pas le sourire de la chocolatière dont manque Mélanie, je vous l’assure.

Mélanie Lemmens- Carré Noir/ Pic by kiwikoo

Mélanie Lemmens- Carré Noir/ Pic by kiwikoo

C’est donc au rez-de-chaussée d’une petite maison typique du quartier aux colombages apparents que l’on y trouvera de superbes créations travaillées avec une recherche de saveurs assez pointues comme une praline chocolat-basilic ou un caramel à se damner. Mélanie pousse dans l’originalité aussi avec des moustaches chocolatées qui ont déjà eu leur petit succès, tout ça, fabriqué dans son petit atelier aménagé directement à l’arrière de sa boutique chaleureuse.

Carré Noir/ Pic by kiwikoo

Carré Noir/ Pic by kiwikoo

 

C’est dès l’âge de 12 ans que Mélanie s’intéresse au chocolat, ce qui lui vaut d’avoir une connaissance assez élargie sur le domaine et d’ainsi aussi proposer une variété de produits de marques différentes comme du vin ou des chocolats en provenance directe d’Amérique Latine, du Vietnam ou de Madagascar.

Carré Noir/ Pic by kiwikoo

Carré Noir/ Pic by kiwikoo

 

Carré Noir/ Pic by kiwikoo

Carré Noir/ Pic by kiwikoo

 

Tu l’auras compris, t’as un nouvel endroit où aller shopper des idées cadeaux typiquement belges histoire d’impressionner Tantine Claudette ou le pote du cousin qui débarque du fin fond du Texas et découvre le vieux continent. On avait déjà du mal à passer dans la rue Neuvice sans craquer pour la fine sélection de fromages de chez Uguzon, les glaces artisanales de chez A Capri ou la tartelette à la lavande de chez Doddies. Et bien maintenant, essaie un peu de résister avec du chocolat en plus toi! Ma main au feu que tu craqueras!

Carré Noir

rue Neuvice, 29

4000 Liège.


Poster un commentaire

Maastricht shopping walk: vlog.

Cette vidéo vient rejoindre d’autres articles où j’ai déjà donné pas mal d’adresses précises (voir ICI et ICI et ICI). Puisque mes articles sur Maastricht sont ceux les plus fréquemment visités, je me suis dit: pourquoi ne pas mieux illustrer la demande?

This video comes along with other articles I wrote where I already gave many addresses (see HERE , HERE and THERE). Given my articles about Maastricht are the ones with more views, I thought it would be nice to illustrate it through a vlog.

Donc voici une vidéo regroupant quelques rues principales du centre de Maastricht. Evidemment, je n’ai pas fait la ville dans son entièreté, il y a encore plus mais mes pieds ont leur limite voyez-vous. Si j’y retourne, je ferai peut-être un vlog sur les "parties manquantes".

So here is a video gathering some of the main streets around Maastricht city center. Of course, I wasn’t able to do the whole city center, my feet have their limits you know… But if I come back there, I’ll try to vlog the missing areas.

En attendant, vous avez dans un premier temps la Place du Marché (Markt/ Stadhuis van Maastricht) de Maastricht où, si je ne me trompe pas, il y a un marché le vendredi. Les échoppes que vous voyez ne sont pas le marché puisqu’il prend toute la place. Ca vous donne une idée.

So first, you can see the Market Place (Markt. Stadhuis van Maastricht) of Maastricht where there’s a big market on Friday mornings. The little stalls you see is only a tiny part of what is there on Friday mornings…

Frozz & Oodlz est un petit magasin qui propose des yoghourt glacés ainsi que différents types de nouilles que l’on peut agrémenter soi-même. Il se trouve dans la Nieuwstraat où se trouvent aussi un H&M Accessories et un superbe magasin de déco (Lifestyle Home Collection). La Nieuwstraat est une des rues partant de la place du Marché et donnant sur une des rues principales de Maastricht: Grote Straat.

Frozz & Oodlz is a small shop where you can buy frozen yogourt as well as noodles. It is located in Nieuwstraat where you can also find a H&M "Accessories" and a lovely interior decoration boutique (Lifestyle Home Collection). Nieuwstraat is one of the streets connecting the Market Place to Grote Straat, one of the main streets.

En sortant de la Nieuwstraat, un Steve Madden fait le coin avec la Grote Straat. Là, je pense qu’il faut en profiter, le Steve Madden le plus proche de Liège après celui de Maastricht, il se trouve à Anvers (à moins qu’un autre ait ouvert à Bruxelles mais je ne crois pas et c’est quand même plus loin).

At the corner of Nieuwstraat and Grote Street, there’s a Steve Madden shop which we don’t have in Liège and I’m not sure there’s one in Brussels (but you can find one in Antwerpen).

Sur la Grote Straat, là, c’est la fête: The Body Shop, Lush, Douglas (hé oui!), le V&D qui regroupe La Place (avec un resto au dernier étage), Accessorize, de super départements déco,… Un Hema gigantesque est aussi présent dans la rue ainsi qu’un Sacha et d’autres magasins de chaussures.

In Grote Straat, there are plenty of shops: The Body Shop, Lush, Douglas, V&D with La Place (and a bigger restaurant at the very last floor, Accessorize, very nice home decoration departments, … In front of the V&D, there’s also a huuuuge Hema along with Sacha Shoes and many other shops.

Dans la Spilstraat (parallèle à la Nieuwstraat), vous trouverez un Scotch & Soda et si vous continuez vers la place du Marché, sur votre gauche, vous verrez tout un complexe en bois avec Mango, un autre H&M, Zara, etc. Ca n’est pas sur la vidéo mais ça vaut la peine d’aller y jeter un oeil.

In Spilstraat (parallel street to Nieuwstraat), you’ll find a Scotch & Soda and if you go on in the direction of the Market Place, you’ll see on your left a huge wooden commercial structure with shops such as H&M, Mango, Zara, etc. It’s not on the video but it’s really worth it.

Si vous revenez sur vos pas, à droite du V&D se trouve une toute petite rue (Sporenstraat) avec deux jolis magasins de déco menant sur une jolie petite place (Sint Amorsplein) au coin de laquelle vous trouverez Clio, une bijouterie haut de gamme avec des marques telles que Isabel Marrant mais aussi des superbes camées ainsi qu’une grande terrasse tenue par Falstaf qui sert d’appétissantes tapas.

If you come back to Grote Straat, on the right of the V&D commercial center, there’s a narrow street (Sporenstraat) with two lovely home decoration boutiques. Sporenstraat leads to a cute small place (Sint Amorsplein). At the corner of Sporenstraat and Sint Amorsplein, you’ll find a high end jewelry store with brands such as Isabel Marrant but also nice vintage-antiquities inspired jewels. On the place, there’s also a big terrace belonging to Falstaf which serves a very wide choice of beers and tapas.

Ensuite, je suis revenue vers la Kleine Straat où se trouvent Swarovsky, Claudia Sträter et Soap Stories. Je vous parlerai de Soap Stories dans un autre article d’ailleurs. Au bout à gauche, vous avez la Maastrichter Brugstraat qui donne sur un joli pont devenu piétonnier. Dans la Maastrichter Brugstraat se trouvent pas mal de beaux magasins plus "haut de gamme" avec Tommy Hilfiger, des bijouteries de luxe, de la déco (ils adorent la déco ces hollandais), etc. Si vous vous mettez dos au pont, vous verrez le De Bijenkorf  où se trouve un MAC corner mais aussi plein d’autres marques de luxe comme Michael Kors, Chanel, Ciaté, …

I then came back to Kleine Straat where there are Swarovsky, Claudia Sträter, Pro Invito and Soap Stories (which I’ll write about later on). On the left, you’ll see Maastricht Brugstraat which leads to a lovely bridge. In the Maastricht Brugstraat, there are several high end boutiques such as Tommy Hilfiger, jewelries, decoration (again, yes, they like home decoration in The Netherlands!). If you go on the opposite direction of the bridge, you’ll see another kind of mall: De Bijenkorf, where there’s a MAC corner but also many other brans such as Michaël Kors, Chanel, Ciaté,…

Voilà-voilà! Comme je vous l’ai dit, c’est loin d’être tout mais vous avez déjà pas mal pour vous balader une après-midi. N’hésitez pas à vous engager dans des petites rues, il y a de magnifiques petits magasins bien cachés qui en valent souvent la peine.

And I think that’s it for the moment! Even if it’s not the whole city center, don’t hesitate to explore narrow streets in Maastricht. They usually hide very nice clothes and shoes shops.

Et pour finir, je vous rappelle qu’ils commencent leurs soldes un bon gros mois avant nous…

To finish with, I remind you that they use to start the sales period one month before we do (so in December and in June)…


2 Commentaires

United Kingdom: Le royaume du démaquillant.

Pendant mon voyage à Londres, j’en ai profité pour écumer les Boots, Superdrug, Liberty, Selfdrige, John Lewis et Space NK. Ce sont les enseignes où il faut aller si vous vous intéressez un tant soit peu aux cosmétiques. J’avais évidemment en tête plusieurs choses tant niveau make-up que soins mais c’est sans compter l’immense variété à laquelle j’ai dû faire face.

Le premier choc s’est passé chez John Lewis puis ensuite chez Selfridge: j’avais envie de m’enlever les yeux de la tête, pour pouvoir les faire rouler dans les rayons et pouvoir ainsi voir plus et plus vite tellement il y avait de choses. Jurlique, Illamasqua, Environ, Nude Skincare, Antipodes, Charlotte Tilbury, Origins, … J’avais l’impression d’être à Eurodisney. Boots et Superdrug m’ont un peu moins transcendée parce qu’un shampooing à côté d’une prise universelle ou d’un sandwich, ça le fait tout de suite moins vous voyez…

Cela dit, toutes ces enseignes ont une chose en commun: elles offrent une diversité. Et c’est là que j’ai commencé à avoir le blues de rentrer alors que j’avais encore facile 7 jours sur place.

Constater qu’on est TRES pauvres en choix, ça fait mal. Surtout lorsque certains choix portent sur des soins de base. Ici, je vais m’attarder sur le démaquillage parce que c’est quelque chose auquel je tiens depuis un moment.

Du temps où je m’en foutais de ce qui passait sur ma face de jeune fille  à la peau parfaite malgré les excès de boissons, cigarette et manque d’heures de sommeil, je me démaquillais au plus simple et moins cher: lingettes démaquillantes ou lait démaquillant et pouet. Fallait pas m’emmerder, autant dans le processus que dans la manière de pouvoir trouver le plus facilement mes produits. Puis un jour, un lait démaquillant Diadermine m’a littéralement donné des sensations de brûlures sur le visage. J’ai eu envie de m’arracher la peau tellement ça piquait et j’ai pris conscience de l’importance de la douceur de ce moment.

Non, ne me parlez pas de Bioderma et d’eau micellaire, en ce temps-là (début du 21ème siècle hein!), ça n’était vraiment pas populaire et j’ai même des doutes que ces eaux étaient déjà accessibles à l’époque. Puis Youtube est arrivé et j’ai découvert l’existence de l’huile démaquillante. Alors à défaut d’avoir celle de Shu Uemura qui faisait un carton, j’ai essayé celle de chez Sephora et là, ce fut la révolution: plus jamais un lait démaquillant ne toucherait ma peau. Elle n’était pas cher et durait bien plus longtemps qu’un lait tout en étant bien plus douce. Mes réticences de peau mixte face à du gras se sont envolées en un rien de temps. Cerise sur le gâteau: ça enlevait encore mieux le mascara waterproof sans m’arracher les cils. J’avais un Sephora à Maastricht… Le Sephora a fermé… Je suis donc revenue en temps de disette… Jusqu’à ce que The Body Shop sorte une huile démaquillante que je me suis empressée d’aller acheter en double exemplaire. Je l’ai adorée au départ. Normal, je n’avais PLUS RIEN DE VALABLE! Puis, petit à petit, elle a commencé à m’agacer. Bien trop liquide, pas assez efficace sur le mascara waterproof et l’odeur m’incommodait de plus en plus. Maintenant je finis ma deuxième bouteille péniblement et crève d’envie de l’éclater sur un mur à chaque utilisation.

Huiles démaquillantes Sephora et The Body Shop/ Pic by kiwikoo

Huiles démaquillantes Sephora et The Body Shop/ Pic by kiwikoo

Finalement, j’ai fait la connaissance des baumes démaquillants et là, ça a été la révélation. Tellement efficaces et plus agréables qu’une huile que je veux bien faire l’impasse sur le fait que la plupart ne démaquillent pas le mascara waterproof. Mon choix est fait: à moins qu’une nouveauté ne sorte, je ne jurerai plus que par les baumes. Sauf que…

Sauf qu’en Belgique, en grande distribution, hormis celui de The Body Shop, on n’a pas grand chose à portée de main (ni en huiles d’ailleurs). Le Cosmetics 27 est disponible chez Kroonen & Brown à Bruxelles ou à la pharmacie Dartois à Liège et puis… C’est tout. Aucune autre marque ne propose quoi que ce soit en magasin physique pour le moment, ou si peu.

A Londres, d’un autre côté, c’était la fête! Emma Hardie, Liz Earle, Radical, Cosmetics 27, Clinique (oui parce qu’ils ont un baume mais pas en vente en Belgique…), Eve Lom, Boots, … Il y en avait pour toutes les bourses et d’un point de vue texture, c’était aussi la grosse teuf: crémeux, plus ou moins exfoliants, gras, qui restent gras, gras qui s’émulsionne, etc. Mais fête du slip quoi!!  De même, d’un point de vue compo, là aussi, on a le choix! Du plus chimique au plus naturel! Ici qu’est-ce qu’on a en grande distribution? La crasse de baume démaquillant de chez The Body Shop avec une compo digne d’une enseigne de greenwashing (comprends: compo de merde mais t’as de jolis dessins de fleurs dessus alors tu crois que c’est super nature). Alors, je ne suis pas une tarée de la composition parfaite mais par contre, je n’aime pas que le marché me restreigne. Ca, je DETESTE!

Ma collection de démaquillants gras tout partout!/ Pic by kiwikoo

Ma collection de démaquillants gras tout partout!/ Pic by kiwikoo

 

Mes mains ont donc pu tester pas mal de textures et pour couronner le tout, Lisa Eldridge venait de mettre en ligne sa vidéo sur les baumes démaquillants. Du coup, j’avais une liste encore plus longue et des produits encore plus cher à tester (je jubilais hein, qu’est-ce que tu crois?).

Mon point de départ en baume démaquillant était donc le Cosmetics 27. Le seul que j’aie jamais testé et dont je suis tombée amoureuse du premier coup. Sur les bons conseils de Mona d’Amour et ceux de mon portefeuille, j’avais en tête d’essayer celui de Liz Earle qui était très bien d’un point de vue qualité-prix. J’en suis restée à mon idée et j’en suis très contente mais j’en ai essayé d’autres.

Le Radical (Space NK): vraiment agréable, texture crémeuse légère et efficace sur du maquillage (je m’étais amusée avec des crayons Kevin Aucouin avant) longue tenue. Prix: 30£ pour 120ml.

Le Eve Lom (Space NK): Selon la vidéo, c’était le préféré de Lisa Eldridge mais aussi un des plus cher. "Légèrement exfoliant" m’a dit la vendeuse… Ha ça oui! Il contient des petites granules qui selon moi, sont un peu trop grosses pour une utilisation régulière si vous avez la peau sensible. Comparé au Cosmetics 27, le plus "légèrement exfoliant" est clairement le Cosmetics 27. Des granules à côté de la poudre de bambou, il y a un canyon entre les deux.

J’ai aussi acheté le Boots. Le moins cher dans la vidéo (9£ pour 70ml). Par après, j’ai regardé la contenance et me suis rendue compte qu’au final, il revenait au même prix que le Liz Earle (24,75£ pour 200ml)… Du coup, je me suis décidée pour le Liz Earle.

Cleansing Balms from London/ Pic by kiwikoo

Cleansing Balms from London/ Pic by kiwikoo

Je ferai une revue bien plus complète du Boots et du Liz Earle, soyez-en sûrs. Ils sont tous les deux très différents (Liz Earle a une texture crème tandis que le Boots est clairement un vrai cleansing balm bien gras) et ont chacun leurs avantages.

En conclusion, tout ce que je voulais dire avec cette longue tartine c’est que nous sommes pauvres mes enfants, très pauvres. Et même si on peut en commander pas mal via le net, les frais de port restent cher et rendent des prix au départ démocratiques presque "cher". Même si il est certain que le Cosmetics 27 n’a en aucun cas été détrôné suite à mes essais (je sais qu’il est cher mais c’est un graal comparé aux 85EUR du Eve Lom par exemple), j’ai envie de pouvoir avoir des alternatives moins cher afin de pouvoir l’utiliser en alternance avec le Cosmetics 27. Gardez aussi en tête que cela ne concerne que les baumes démaquillants… Prenez ce point de départ et élargissez-le aux autres soins… Et il y a de quoi pleurer de honte.

Petite note: Je sais qu’on peut commander le Clinique et l’huile démaquillante Sephora via leur site mais ayant eu droit à un magasin à portée de main, je dois vous dire que leurs prix volontairement plus cher en ligne ajoutés aux frais de port me fait légèrement mal au pet… Et puis je trouve que chaque personne devrait avoir droit à un choix minimum en magasin physique, ce qui est loin d’être le cas en Belgique…


Poster un commentaire

K. in London Day 7: Holland Park!

On arrive à la dernière vidéo sur Londres et je dois avouer que ça me met une petite larme à l’oeil. Pas seulement parce que c’est la dernière mais aussi parce que c’est un des endroits que j’ai préféré. Holland Park est un peu plus au-dessus de Notting Hill (au nord pour faire "vrai") et le quartier est très peu touristique tout simplement parce qu’il n’y a "rien" à y voir. Quand je dis "rien", je veux dire qu’il n’y a pas de monuments et que le parc qui y est est minuscule comparé à un Regent Park ou autres. Ce qui m’arrange…

London vlogs are coming to an end and I must admit that I’m feeling pretty sad about it. Not only because it’s the last one but also because it deals with one of the places I liked most. Holland Park neighborhood  is a little bit higher than Notting Hill (to the North) and the area is not a touristic area just because there’s nothing to see. By nothing, I mean there’s no famous monument, no shops, no museums and the park is tiny compared to the other ones like Regent Park. Which… You know… Is something I’m way more into than walking on Oxford Street. 

Parce que Holland Park est un quartier magnifique où j’ai adoré me perdre. Mon but au départ était uniquement d’aller me balader dans Holland Park (le parc donc) et de revenir. J’étais fatiguée et avais fait Camden en matinée donc je n’avais pas de grandes espérances niveau timing. En sortant de la station (du même nom), j’ai découvert un quartier… De riches. Des baraques gigantesques et magnifiquement bien entretenues. J’étais dans un monde qui n’était pas le mien mais où je me laissais aller volontiers. Le temps étant de la partie, j’ai donc dans un premier temps suivi mon but: trouver le parc. Sur le chemin, je pense que je n’ai pas arrêté une seconde de faire des yeux de merlans frits tellement tout était beau et agréable.

Holland Park is indeed a lovely area where I loved getting lost. At first, I only wanted to go and see Holland Park (the park I mean) because I had been to Camden earlier in the morning and was already tired. I didn’t expect to stay there too long thus. However, when I came out of the station, I was able to discover a very socially rich area full of houses suiting to their financial state: HUUUUUUGE!! I was thus entering into a world I clearly didn’t belong to but where I didn’t have any problem in getting lost into it. The weather was still sunny so I first headed to my first aim: finding the park. On my way to it, I think I didn’t stop having huge wide opened eyes: I was amazed by the beauty of the neighborhood.

Holland Park; London/ Pic by kiwikoo

Holland Park; London/ Pic by kiwikoo

 

Pour info, ce n’est pas qu’une rue ici. Y EN A PLEIN!!!

Don’t think it was only one street: THERE ARE PLENTY OF STREETS LIKE THAT!!!

 

Holland Park; London/ Pic by kiwikoo

Holland Park; London/ Pic by kiwikoo

Holland Park; London/ Pic by kiwikoo

Holland Park; London/ Pic by kiwikoo

 

J’ai ensuite trouvé le parc et ai été étonnée de sa taille: très petit donc. Mais il était superbe avec de magnifiques endroits aux ambiances différentes et où le calme est maître… Sauf pour les paons. Ca fait du bruit des paons qui crient, je vous le dis. De même, j’ai été aussi été très surprise par la variété de plantes présentes. Les écureuils peuvent donc se dandiner au milieu d’une allée d’érables du Japon de différentes sortes, narguer des koïs dans le jardin de Kyoto ou se faufiler dans un bosquet silencieux et ombragé réservé aux parents accompagnés d’enfants en bas âge (En bon belge, on se demande vite si ça n’est pas offrir un terrain propice aux pédophiles…).

I then found the park and was really surprised by its size: very small compared to others. However it was wonderful full of different places with different atmospheres where calm is a kind of king… Except for peacocks. Do you know peacocks are really noisy when they shout?  I was also very surprised by the variety of plants in the park. Squirrels can therefore run in the middle of an alley full of Japanese maples, playing with koïs in the Kyoto garden or sneaking up into a small shaded fresh grove where parents with children are the only persons authorized (as good Belgians, one would quickly think it would be a great place for pedophiles…).

Holland Park; London/ Pic by kiwikoo

Holland Park; London/ Pic by kiwikoo

 

Holland Park; London/ Pic by kiwikoo

Holland Park; London/ Pic by kiwikoo

 

Holland Park; London/ Pic by kiwikoo

Holland Park; London/ Pic by kiwikoo

Holland Park; London/ Pic by kiwikoo

Holland Park; London/ Pic by kiwikoo

A la sortie du parc, je ne savais pas trop où j’étais mais le quartier était tellement beau que bah… C’était pas grave! En me baladant, je suis tombée sur quelque chose que je ne connaissais pas: des mews. Les mews sont en fait des rues étroites ou des cours où se trouvent de petites maisons qui, d’après Wikipédia, étaient au départ des étables. Désormais, ce sont des séries de maisons qui ont généralement toutes été magnifiquement modernisées sans perdre une once de charme. Ca m’a un peu fait penser aux impasses à Liège, ce charme isolé et calme où l’on a l’impression d’entrer légèrement dans l’intimité des gens et où la balade impose un calme bienfaisant.

Finally, when I came out of the park, I didn’t know where I was but I wasn’t worried at all: I was at the richs’!!!! While walking through those big houses, I discovered something I didn’t know before: the mews. Mews are narrow streets or courts where small houses (which were stables back in the days) have been modernized and which charm didn’t get lost into renovation. It made me think to our ‘impasses’ (lovely dead end streets) in Liège where you have the feeling that inhabitants let you have a sight into their intimacy and thus, where peace and quiet are masters making you feel incredibly good and peaceful.  

View on Holland Park Mews; London/ Pic by kiwikoo

View on Holland Park Mews; London/ Pic by kiwikoo

 

D’autres articles sont à venir sur Londres mais j’espère que vous apprécierez tout autant que moi cette dernière vidéo!

Other articles are to come about London but I hope you’ll like that last vlog as much as I do!

 

Music credits for the 1st song go to The Feather with his permission. The song is called Mimicry and is from his debut album "Invisible". Don’t hesitate to go and check his amazing work. 


Poster un commentaire

K. in London Day 6: Camden.

Aujourd’hui je vous emmène à Camden! Le quartier du rock, de la musique, de… Ha bein non en fait. En tous cas, pas de ce que j’en ai vu, malheureusement. Je crois avoir aperçu un disquaire en tout et pour tout ainsi qu’un ou deux magasins de guitares… Et c’est tout! Maintenant, je suis restée dans les artères principales mais bon… Camden est plutôt un attrape-touristes original qu’un quartier où la musique underground a sa place. Je n’en doute pas qu’il l’ait été (il a quand même vu Blur et Oasis débarquer bien avant tout le monde par exemple) mais malheureusement, les snacks chinois et autres manufactures à fringues et gadgets pour touristes ont littéralement envahi le quartier.

Camden; London/ Pic by kiwikoo

Camden; London/ Pic by kiwikoo

Today, I take you to Camden! The area of rock n’ roll, music and… Ho wait! Not at all actually! I might have seen one music shop and maybe 1 or 2 guitars shop and that’s it! I must say that I stayed in the main streets and places however, Camden is more a tourists trap than anything else. I know it has been a place where underground music has its place (it saw Blur or Oasis rising for example) but now, it has been invaded by Chinese manufactured clothes and food stalls. 

Camden; London/ Pic by kiwikoo

Camden; London/ Pic by kiwikoo

Cela dit, j’ai continué malgré ma déception et si vous avez le temps, c’est tout de même un quartier à voir si vous savez faire fi des boutiques pour touristes. Tout d’abord pour les façades originales et ensuite pour les fameuses étables. Le bâtiment est magnifique et se perdre dans ses dédales lorsqu’on n’arrive pas trop tard (et que donc, on arrive à éviter la foule…) est très agréable. Les étables sont immenses et ont été superbement bien conservées. Au milieu du 19ème siècle, c’était de là que partait toute la correspondance, les colis, les réassorts en marchandises, etc. Puis le chemin de fer est arrivé et les chevaux ont dû s’y faire pour finalement disparaître. Les étables étaient donc LE gros centre névralgique dont dépendaient énormément de choses à Londres. Les chevaux y étaient traités comme il se devait à un point où il y avait même une partie "L’hôpital des chevaux" assez conséquente.

Camden market in the stables; London/ Pic by kiwikoo.

Camden market in the stables; London/ Pic by kiwikoo.

Nevertheless, I went on despite of my disappointment and if you have the time to go there, it is still a place to see for its funny houses and the famous stables. The building is wonderful and if you arrive soon enough (before the tourists crowd), you’ll enjoy getting lost between the stables or in the Horse Tunnel Market. Back in the middle of the 19th century, the stables were the core of a lot of important things for London: letters, goods coming from all over the world, etc. Then, the train came and the horses had to get used to it… To finally disappear. However, back in the time, horses were the real stars and therefore, were very well treated to the point there even was a horse hospital which was occupuying a considerable place in the stables. 

Camden market in the stables; London/ Pic by kiwikoo

Camden market in the stables; London/ Pic by kiwikoo

 

Aucune adresse précise ici niveau boutiques, je n’ai été transcendée par rien du tout. Juste les étables et les façades mais… Ca reste une belle découverte!

This time, I don’t have any addresses to provide given I’m really not into tourists shops where everything is the same and made in China. However, I spent a lovely time there and was really happy to discover it!

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 359 autres abonnés